Il n'y a de vrai bonheur que dans le partage et la joie

NOS OBJECTIFS

MI-LAM HIMALAYA est encore toute petite et nos moyens sont limités. Pour optimiser tous les dons qui nous sont confiés nous privilégions des actions collectives qui bénéficient au public le plus large toujours dans le respect de la culture et des traditions locales et avec le souci de l'impact environnemental.

Toutes nos actions sont planifiées avec les populations locales et les impliquent dans leur réalisation pour en garantir la pérennité.

 

Nous agissons en priorité selon 3 grandes orientations

EDUQUER LES ENFANTS 

Pour les enfants la nutrition et l'éducation sont des leviers essentiels.

Avec l'ouverture de plus en plus rapide à la modernité il est également important de veiller à  l'accès au supports modernes de l'éducation comme l'informatique et à l'encadrement dès le plus jeune âge notamment pendant la longue période de vacances scolaires. Le sport est également un vecteur de développement important.

Nous avons intégré la dimension de la nutrition et de la qualité de vie des enfants dans nos projets et travaillons actuellement sur un projet de développement du Hockey au Zanskar, activité collective parfaitement adaptée aux conditions hivernales.

PREPARER L'AVENIR

Le Zanskar s'ouvre de plus en plus à la modernité par la création de routes qui depuis 2020 permettent un accès plus facile et rapide depuis Manali et Leh . Cela va entraîner de grands bouleversements avec en particulier l'afflux de touristes. Pour préparer ces mutations nous souhaitons supporter les populations locales en particulier les nomades à développer des schémas de développement économique durable et responsable. Permettre aux nomades de vivre de leurs activités grâce aux touristes peut ouvrir de nouvelles perspectives d'avenir aux jeunes générations qui aujourd'hui quittent le Zanskar pour vivre la modernité à Leh capitale du Ladakh.

 

AMELIORER LA QUALITE DE VIE

La vie reste très difficile au Zanskar surtout pendant le très long hiver ou les températures peuvent chuter jusqu'à -30°. La plupart des habitations n'ont ni au courante, ni électricité et l'hiver la neige bloque les cols et empêchent l'acheminement des fruits et légumes en provenance du Kashmir et les populations ont une alimentation très carencée.

Les nonneries sont particulièrement touchées par la précarité car contrairement au monastères qui réalisent les rites religieux et bénéficient des dons des populations les nonnes sont beaucoup plus pauvres et n'ont pas de moyens de subsistance. C'est pourquoi nos premières actions ont été menées auprès des nonneries les plus pauvres pour améliorer leur qualité de vie et les aider à faire face aux difficiles conditions hivernales.

 

DECOUVREZ NOS REALISATIONS

SOUTENEZ NOS PROJETS 2021

Service simple et gratuit

C'est parti
Créer un site Internet avec