Il n'y a de vrai bonheur que dans le partage et la joie

QUI JE SUIS ?

Née en haute-savoie dans ce merveilleux pays de montagne j'ai toujours été attirée par l'himalaya et par la culture tibétaine. Depuis plus de 10 ans j'ai fait de nombreux voyages en Inde, au tibet, au Népal, au Bhoutan, au Ladakh. Dans les zones isolées comme le Zanskar les conditions de vie sont vraiment très difficiles (pas d'électricité, ni d'eau courante, ni de chauffage) mais ces populations sont d'une générosité sans bornes pour le voyageur accueilli comme un dieu. J'ai la chance d'être née en France et j'essaie aujourd'hui à ma petite échelle d'apporter à ces populations un peu de la chance que j'ai reçue et de rendre un peu du bonheur que j'ai eu à rencontrer toutes ces personnes merveilleuses de simplicité et de générosité qui ont rendu ma vie plus belle. Avec l'aide de mes soeurs qui m'apporte leurs compétences et leur soutien nous avons créé MI-LAM pour donnez un sens à notre engagement et surtout pour partager nos rêves et les rendre plus grands.

NOS RELAIS SUR PLACE

RIGZIN

Rigzin est né dans un village très isolé du Zanskar, dans l'Himalaya indien, dans une famille moitié nomade et moitié paysanne. Ils vivent de l’élevage de moutons, chèvres, vaches, yaks et ânes. En été une partie de la famille part en estive pendant 3 à 4 mois l’été avec les yaks pour produire du beurre et du fromage. Le reste de la famille cultive de l'orge, des pois et du blé dans les champs pour faire de la farine, de la Tsampa et d'autres choses pour les besoins de la famille l'hiver. 
L'hiver est très dur au Zanskar, nous sommes coupés des autres régions du Ladakh pendant 6 mois à cause des fortes chutes de neige. Les routes et tous les autres chemins sont bloqués par la neige. La température va jusqu'à moins 30 à 40 degrés en hiver. L'hiver dure presque 4 mois.
A l’âge de 8 ans, parce que son papa organisait des treks avec le photographe français Olivier Föllmi et sa femme Danielle Rigzin a pu intégrer l’école des tibétains de Leh. 
Aujourd’hui à la tête d’une agence de Trekking : « Himalayan Dragon Tours & Travels » Rigzin exploite toutes ses rencontres pour partager les conditions de vie et d’éducation très précaires au Zanskar et obtenir les fonds nécessaires aux actions d’aides locales.

GYALTSEN

GYALTSEN est originaire du village de Pishu au Zanskar. Pendant la période estivale il est chauffeur/guide touristique. Sa petite fille est nonne à la nonnerie de Zangla où MI-LAM HIMALAYA a établi la première serre passive en 2018. Il a à cœur d’apporter son soutien à tous les projets de développements permettant d’améliorer la vie des zanskarpas et permet de faire le lien entre ces populations isolées et Leh, la capitale du Ladakh d’où proviennent les principaux matériaux de construction.
Il nous permet aussi de garantir le bon acheminement des aides comme les chaussures et vêtements d’hiver envoyés à la nonnerie grâce à une collecte en ligne. Gyaltsen est comme ce pays, généreux et toujours heureux de ce que la vie lui offre alors que son histoire personnelle est peu enviable. Il assure notre lien permanent avec les bénéficiaires de nos projets.

Service gratuit simple et accessible à tous

Créer un site web gratuit
Créez votre site professionnel avec